Acquisition des compétences des internes de médecine générale

Vous êtes dans la rubrique "Productions pédagogiques"»"Communications orales"

Évaluation du ressenti de l'acquisition des compétences du métier de médecin généraliste par les internes de médecine générale, enquête nationale

60

Auteurs : E. Hernandez,  E. Bagourd,  C. Laporte
Courriel : emmanuel.bagourd@gmail.com

Introduction :
Le 30 janvier 2013, le gouvernement a ordonné la création d'un groupe de travail en charge de réformer la formation du troisième cycle des études médicales (TCEM). L'ISNAR-IMG (InterSyndicale Nationale Autonome et Représentative des Internes de Médecine Générale) a commandé cette enquête pour évaluer la qualité de la formation en Médecine Générale (MG).

Objectif :
Cette étude a pour objectif de mesurer le ressenti des internes de Médecine Générale (IMG) en ce qui concerne l'acquisition des compétences du métier de médecin généraliste. Il s'agit d'une enquête descriptive quantitative nationale adressée à l'ensemble des IMG de France. 5170 courriels ont été envoyés. Les réponses étaient nominatives puis anonymisées après vérification de l'identité des répondants. Les analyses statistiques ont été réalisées avec le logiciel Stata par un méthodologiste de la DRCI (Délégation à la Recherche Clinique et à l'Innovation) du CHU de Clermont-Ferrand.


Méthode et moyens :
1508 réponses étaient analysables (29,17%). Les compétences du métier de médecin généraliste sont inégalement acquises par les IMG. Ils font trop peu de gestes techniques (42,9% ont posé un dispositif intra-utérin en fin d'internat). Les IMG sont peu à l'aise avec les aspects sociaux (16,71%) et économiques (24,46%) de la prise en charge des patients. Les champs de la recherche en MG sont inconnus pour 77,59% d'entre eux. Certaines compétences, comme les gestes techniques, sont d'acquisition rapide. D'autres sont d'acquisition plus lente à l'instar de la prise en charge globale.

Résultats attendus :
Les IMG sont confrontés à la majorité des familles de situations de leur pratique future au cours de leur formation. Cependant certaines compétences du métier de MG sont trop peu explorées et leur acquisition est limitée. Pour y palier, il faudrait davantage de stage en cabinet de MG au cours du TCEM, et donc de Maitres de Stages des Universités pour les former.

Le RSCA Croisé : une expérience, deux récits, un gain de compétence partagé ?

168

Auteurs : F. Rougerie,  F. Chenevat-Fromont,  J. Chambe,  H. Maisonneuve
Courriel : doc.fabien.rougerie@free.fr

Introduction :
Le Récit de Situation Complexe Authentique (RSCA) est une méthode d'évaluation formative des compétences de chaque professionnel ayant vécu une situation de soins. Lors du stage de premier niveau, l'interne de médecine générale est sous la supervision directe de son maître de stage, les situations de soins sont donc de facto vécues par plusieurs professionnels, chacun dans sa posture. La posture de maître de stage est reconnue comme formative pour le médecin généraliste. Ainsi, l'interne comme le maître de stage peuvent utiliser la méthode du RSCA individuellement. Nous avons émis l'hypothèse qu'un regard croisé sur les RSCA de chacun permettrait un gain de compétence supplémentaire par rapport au RSCA individuel.

Méthode :
A partir d'une situation complexe authentique vécue ensemble, une interne et son maître de stage ont chacun rédigé un RSCA. Après en avoir partagé la lecture, une rétroaction a été organisée sous la forme d'un entretien enregistré. Une analyse thématique du verbatim de cet entretien a été réalisée.

Résultats :
Chaque RSCA a individuellement montré la richesse d'une situation vécue par deux professionnels. Chacun a pu mobiliser des compétences à son propre niveau. La rétroaction a permis d'identifier une compétence qui ne l'avait pas été individuellement, à savoir le professionnalisme.

Discussion :
Le RSCA croisé apporte une valeur ajoutée, par le partage de l'analyse des différents acteurs d'une même situation. Ce gain de compétence a justement porté sur le professionnalisme. L'analyse des interactions par les différents acteurs d'une situation plutôt que par chacun d'eux, permettrait alors de faire émerger le rôle de chacun d'eux.

Rsca "marguerite" et familles de situation

78

Auteurs : J. Flory,  P. Bernard,  G. Tanguy
Courriel : drtanguygilles@gmail.com

Introduction :
Durant ses 3 années du DES, l'interne de médecine générale (IMG) doit s'engager dans l'écriture de Récits de Situations Complexes Authentiques (RSCA). A partir d'une situation clinique authentique vécue, il expose l'analyse qu'il fait  d'une  « situation problème », quelles ressources il mobilise pour la résoudre et dans l'acquisition de quelles compétences professionnelles il a ainsi progressé.
Dans le contexte d'une approche par compétences, la maitrise de l'outil pédagogique RSCA est un enjeu important pour les internes et les tuteurs. Les auteurs ont tenté de répondre aux questions suivantes :
Quelles sont les familles de situations cliniques et les compétences abordées dans les RSCA des internes de médecine générale de la faculté de médecine de Clermont-Ferrand  promotion ECN  2010 ayant soutenu leur DES entre octobre  2013 et avril 2014 ?
Les RSCA rédigés respectent ils les critères pédagogiques proposés par le DMG ?


Objectif :
64 étudiants de la promotion (85%) ont soutenus dans la période d'inclusion. L'analyse a porté sur la production de 30 étudiants (90 RSCA). Une grille de lecture a permis d'évaluer la qualité du récit, de la problématisation, des recherches bibliographiques, la présence ou non de référence aux compétences et aux  familles de situation.

Méthode et moyens :
La compétence « approche centré sur patient » est  évoquée dans 72% des RSCA. Éducation, dépistage et prévention  dans 28%. Quatre-vingt-trois pour cent des RSCA font référence à  la famille de situation clinique « Problèmes aigus et courants »les 10 autres familles de situations cliniques  sont abordées dans 8% à 49% des cas. Les critères « situation pertinente » et « recherche bibliographique » sont respectés  dans plus de 80% des RSCA analysés

Résultats attendus :
Les RSCA semblent des outils pédagogiques adaptés pour progresser dans l'acquisition des compétences professionnelles et aborder les situations de soins les plus fréquentes. L'appropriation par les étudiants des attendus rédactionnels  est primordiale, pour un travail formateur.

Grille d'evaluation des RSCA

151

Auteurs  : P. Bernard,    G. Tanguy,    H. Vaillant Roussel,    C. Laporte,    B. Eschalier,    M. De Rosa
Courriel : pierre.bernard@ext.udamail.fr

Introduction :
Le Récit de Situation Complexe Authentique (RSCA) permet de développer la réflexivité des internes. Il est le cœur du portfolio, à Clermont-Ferrand.
Lors des soutenances de mémoire, les enseignants se sont aperçus de la pauvreté des RSCA. Les étudiants avaient des problèmes à faire la différence entre un récit et une observation clinique, à problématiser, à en déduire des questions de recherche pertinentes. Les recherches n'étaient pas toujours en lien avec leurs problèmes. Il n'y avait presque jamais de recontextualisation ni de conclusion en termes de compétences professionnelles.
Nous avons alors émis l'hypothèse, qu'une nouvelle grille d'aide, améliorerait les RSCA.


Méthode :
La commission pédagogique a réalisé une grille « pas à pas », pouvant servir à  une évaluation et/ou une autoévaluation. La grille « RSCA pas à pas » a été présentée à tous les enseignants et testée sur un récit d'un de leur tuteuré. Après un débat, l'ensemble des enseignants s'est accordé sur l'intérêt des améliorations apportées, en vue de faciliter  le travail avec les internes. Chacun s'est engagé à l'utiliser. La nouvelle grille a été présentée aux internes de la promotion 2013, par un atelier de 1 h 30, suivi d'un sondage 4 mois après.


Résultats :
Une nouvelle grille comprend 4 parties (le choix de la situation, récit, problématisation et les recherches effectuées, et synthèse). Pour chaque partie, nous avons essayé de définir des critères d'évaluation (non conforme, pouvant être amélioré, conforme).
Au terme des 4 premiers mois de l'internat, 54% de internes avait débuté un RSCA.

Discussion :
Une évaluation des RSCA des promotions 2010 et 2013 est en cours. Nous n'aurons les résultats de la pertinence de notre nouvelle grille qu'en 2016. Les enseignants la reconnaissent comme  adaptée aux besoins des internes et des tuteurs.

Les RSCA : un outil de production et de suivi mais aussi une base de données et de recherche

68

Auteurs : E. Galam,  M. Sellam,  D. Bismuth,  J. Roger
Courriel : egalam@hotmail.com

Introduction :
La production écrite de traces d'apprentissage fait partie intégrante du cursus  professionnalisant des internes de médecine générale (IMG) en France. Méthode de formation, d'évaluation et de suivi de l'acquisition des 6 compétences de médecine générale, elle développe la réflexivité et le sens clinique et est source d'échanges entre l'interne, ses enseignants, maîtres de stage et tuteur

Objectif :
Dans le cadre du Département de médecine générale (DMG) Paris Diderot, chaque interne insère ses traces dans son portfolio électronique après attribution d'un titre et d'un mot clé. Ce document n'est accessible qu'à l'interne concerné, son tuteur et les responsables du DMG. Certaines traces dites « remarquables » sont publiées et accessibles à tous les IMG

Méthode et moyens :
Au 11/09/14, le DMG disposait d'une base de données colligeant les 4318 traces produites par ses 578 internes, parmi lesquelles 2866 RSCA et 81 traces remarquables. Malgré les inévitables redondances et approximations, les 1904 mots clés répertoriés permettent une recherche rapide sur des données courantes ou plus rares. A titre d'exemple, durant cette période, les mots clé « annonce d'une mauvaise nouvelle », « erreur médicale », « diabète » et « Horton » ont été attribués respectivement à 108, 90, 56 et 4 traces.

Résultats attendus :
Source d'informations actualisées, les RSCA représentent une base de recherche pédagogique. En septembre 2014 a été soutenue une thèse sur le thème « travailler en équipe au sein du système de santé : analyse des traces d'apprentissage produites par les IMG.». Elle a mis au point une grille de lecture actuellement utilisée dans le cadre de deux autres travaux sur le même matériau et avec la même méthode respectivement sur les traces comportant les mots clés « annonce d'une mauvaise nouvelle » et « erreur médicale ». Une thèse a été également soutenue sur le thème « ECOS et RSCA ».  Les RSCA sont ainsi une ressource pédagogique, documentaire et un matériau de recherche à fort potentiel.