Compétences pédagogiques

Vous êtes dans la rubrique "Productions pédagogiques"»"Communications orales"

Niveaux de compétence en Médecine Générale : Compétence «Relation , Communication, Approche centrée patient»

Numéro : 203

Auteurs: L. Compagnon,  S. Bercier,  J. Le Breton,  C. Attali
Email: laurence.compagnon@yahoo.fr

Contexte.
Il existe un consensus international pour considérer la compétence communicationnelle du médecin comme indispensable.  Elle doit être prioritairement évaluée en situation authentique. Il n'existe pas à ce jour d'indicateurs permettant d'évaluer le niveau des étudiants pour cette compétence.

Objectifs.
Déterminer les niveaux de compétence «Relation , Communication, Approche centrée patient» de l'interne aux moments clés de sa formation et notamment le niveau nécessaire en fin de cursus pour exercer avec l'efficacité requise pour lui même et ses patients.

Méthode.
Notre travail s'insère dans un travail national sur les niveaux de compétence du Médecin Généraliste (MG), qui a défini 4 niveaux de compétence, Novice, Intermédiaire Compétent et Expert. Des focus groups de MG enseignants Experts de cette compétence ont été organisés pour définir et décrire les 3 niveaux, Novice, Intermédiaire et Compétent. Une synthèse qualitative, reposant sur la recherche d'un consensus a ensuite été réalisée par le groupe de travail national pour obtenir une description précise de ces 3 niveaux. Parallèlement, des focus groups d'internes Novices, Intermédiaires et Compétents ont été organisés dans le même objectif.

Principaux résultats.
L'analyse des verbatim des enseignants Experts à permis de poser des hypothèses concernant la progression de cette compétence au cours du cursus. Le travail de consensus a ensuite permis de décrire précisément à chaque niveau les attributs attendus des internes. L'analyse des verbatim des internes Novices a permis de valider la majorité des hypothèses et de proposer des modifications pour certaines autres. Les analyses des focus groups d'internes Intermédiaires et Compétents sont en cours.

Conclusion.
Une évaluation basée sur les données proposées par notre travail peut permettre d'apprécier le niveau atteint par les internes et de mettre en place des procédures de certification de la compétence « Relation, Communication, Approche centrée patient

Description du niveau novice pour la compétence « Relation, Communication, Approche centrée patient » à partir du discours des internes de médecine générale.

Numéro : 204

Auteurs : L. Compagnon,  P. Mercier,  S. Bercier,  J. Le breton,  C. Attali
Email : laurence.compagnon@yahoo.fr

Contexte.
Le modèle de l'apprentissage par compétence nécessite l'utilisation d'outils d'évaluation qui renseignent valablement sur le niveau atteint ou en cours d'acquisition parmi les 3 niveaux décrits au plan national, (novice, intermédiaire et compétent).

Objectifs.
L'objectif principal est double : déterminer les attributs d'un interne de niveau « novice » pour la compétence : « relation, communication, approche centrée sur le patient » et les comparer avec les hypothèses du groupe national d'experts ayant travaillé sur les niveaux de compétence en MG.
L'objectif secondaire est de repérer des moments déterminants de développement de ce niveau.

Méthode.
Trois focus groups ont été réalisés auprès d'internes débutant leur D.E.S de médecine générale. Ils ont été retranscrits puis ont fait l'objet d'une analyse thématique avec triangulation des données, tout d'abord sans grille de lecture prédéterminée, puis avec la grille de lecture crée à partir des conclusions du groupe national d'experts.

Principaux résultats.
La communication du Novice se limite aux explications et la recherche du consentement n'est pas systématique. Il identifie des situations difficiles du point de vue communicationnel pour lesquelles il élabore quelques stratégies afin de pallier ses difficultés, sans avoir le recul pour les résoudre. Le niveau concernant le non-verbal est hétérogène, probablement en rapport avec différents niveaux d'introspection. Le Novice est apparu plus avancé que prévu dans la maitrise de certaines composantes notamment pour la communication envers les intervenants et l'entourage du patient, alors que certaines connaissances théoriques attendues ne sont pas intégrées.

Conclusion    Cette étude originale a permis de valider les hypothèses du groupe national d'experts et d'ébaucher une description des attributs du niveau Novice pour cette compétence. Ce travail sera complété par une étude sur les traces écrites d'apprentissage sur le même sujet. Ses implications sont importantes pour adapter la formation en deuxième et troisième cycles.

Niveaux de compétence en médecine générale au cours de la formation initiale

Numéro : 205

Auteurs : L. Compagnon,  P. Bail,  C. Ghasarossian,  J.-F. Huez,  C. Piriou,  B. Stalnikiewicz,  Y.Zerbib,  C. Attali
Email: laurence.compagnon@yahoo.fr

Contexte.
La  responsabilité des facultés  de certifier la compétence des médecins répond à une exigence sociétale. En médecine générale le « Référentiel métier et compétences », publié en 2009, définit les tâches du Médecin Généraliste (MG) face à des situations prototypales au coeœur du métier. Il  ne permet pas de savoir quel niveau de compétence doit atteindre le jeune MG pour pouvoir exercer.

Objectifs.
Redéfinir les différentes compétences nécessaires pour exercer la MG, en déterminer les étapes de développement au cours du 3ème cycle  de MG, afin de  décrire ce qui est attendu des internes. Identifier puis valider des critères d'évaluation permettant de juger du niveau de compétence attendu du médecin en formation aux différents moments de sa formation.

Méthode.
Notre recherche se décompose en deux phases. La première de conception et de production d'instruments d'évaluation capables de renseigner valablement sur les niveaux de compétences en cherchant un consensus d'expert par des allers retours répétés entre les différents groupes de travail. La seconde de validation des  données  obtenues par  une recherche qualitative  par l'analyse du verbatim de discours d'internes des différents niveaux  obtenus au cours de focus groupe.

Principaux résultats.
Nous avons abouti à la description de 6 compétences génériques transversales permettant la réalisation de l'ensemble des tâches des MG. Nous avons défini 4 niveaux génériques dans la discipline : Novice, Intermédiaire, Compétent et Expert, ce dernier qualifiant le professionnel expérimenté. Notre recherche a ensuite permis de préciser  comment évoluait chaque compétence en fonction des 3 premiers niveaux au cours du cursus de 3ème cycle de médecine générale.

Conclusion.
Les niveaux de compétence ainsi décrits permettront de mettre en place des outils d'évaluation authentique centrés sur les compétences requise pour exercer la Médecine Générale

Restructuration de la représentation des six compétences génériques

Numéro : 161

Auteurs : P. Binder,  T. Valette
Email: phibin@wanadoo.fr

Justification.
Depuis le référentiel national de 2009, la réflexion sur la définition des compétences a bien avancé. Elle s''est structurée progressivement à partir d''une liste de six compétences génériques recouvrant tout le champ de l''exercice de la médecine générale. Dès le début, cette liste a été présentée sous la forme d''une marguerite à  quatre pétales. Présentation dit représentation. Or,  cet  agencement  figuratif délivre une information capitale qui n''est actuellement pas argumentée : le rapport des compétences entre elles.
 
Contexte de réalisation.
Commenter cette figure devient donc difficile  et pose une série de questions  dont la première serait : Pourquoi la compétence  « approche globale quelque soit la situation de soin » est mise en périphérie alors que la compétence « Relation, communication » est centrale et commune ? 

Objectifs de réalisation.
Une re-structuration est donc proposée.

Moyens utilisés.
La figure de la marguerite est questionnée et confrontée  aux représentations antérieures de la CanMEDS et de la Wonca. Les différentes questions sont abordées. Elles interrogent l''influence de la forme sur l''interprétation du fond à propos des places respectives  données  aux  compétences médicales requises en médecine générale.

Résultats obtenus :
L''auteur propose une nouvelle structuration permettant d''intégrer les six compétences  dans trois secteurs  répondant aux questions concernant l''exercice de la médecine générale : où ? quoi ? comment ?

Discussion.
Les avantages et inconvénients des deux présentations sont discutés

Conclusion.
Une révision pédagogique structurée de l''illustration graphique actuelle des  six compétences génériques de la médecine générale est proposée.