Mémoire et thèse

Vous êtes dans la rubrique "Productions pédagogiques"»"Communications orales"

Des situations de soins  du référentiel métier et compétences aux situations des mémoires de DES de médecine générale

Numéro : 79

Auteurs : P. Mesthé ,  M-.E. Rougé Bugat,  M. Bismuth,  B. Escourrou,  J. Subra,  T. Brillac,  P. Boyer,  Y. Abitteboul,  A. Stillmunkes,  S. Bismuth,  M. Vidal,  J-.C. Poutrain,  S. Ané,  B. Chicoulaa,  N. Largeteau,  S. Oustric
Email : m.bismuth@wanadoo.fr

Justification.
La validation du DES de Médecine générale fixée par le décret du 16 janvier 2004  comprend notamment la rédaction d'un mémoire. L'arrêté du 3 mai 2011 précise que le sujet de ce mémoire est en rapport avec la spécialité préparée. La publication du référentiel métier et compétences publié en juin 2009 identifie 16 situations de soins comme c?oeur du métier du médecin généraliste.
Depuis cette date les mémoires de DES sont ils rédigés autour de ces situations ?

Moyens et méthode.
Dans le cadre d'un travail de thèse  les dossiers de soutenance  de DES présentés aux jurys de notre faculté du 1° septembre 2012 au 30 septembre 2011 ont été analysés à l'aide d'une grille qui comprenait 2 questions principales : le mémoire est-il identifiable dans le cadre du dossier présenté ? Le thème peut-il être rapproché d'une situation du référentiel métier du médecin généraliste ?

Résultats.
92.5% des mémoires (n= 9)9 ont été analysés sur les 1O7 dossiers de soutenance recensés.
35.4 % des  mémoires (n=35) peuvent être rapprochés dune des situations du référentiel  métier et compétences.
Les principales situations retrouvées :
  • 7 mémoires concernent  l'homme alcoolo tabagique de 48 ans venant de perdre son travail, 5 l'hématurie aiguë isolée avec brûlures mictionnelles chez une femme de 40 ans, 5 le couple octogénaire sans plainte, 4 se rapprochent de la situation : Adolescente face à la contraception.
Les situations  6, 8 et 16 du référentiel apparaissent  chacune dans 3 mémoires. Les situations 1, 9,14 et 15 nont pas été retrouvées.

Discussion.
Le référentiel métier et compétences ne semble pas encore suffisamment inspirer les mémoires de DES de Médecine Générale. Dans le cadre de la  réflexion vers la certification, ce constat nous incite à promouvoir les fondamentaux de notre discipline.

Analyse des thèses d''exercice soutenues par les internes de médecine générale à Lyon de janvier 2008 à décembre 2010

Numéro: 144

Auteurs : C. Tournebize,  S. Erpeldinger
Email: clemencetbz@hotmail.com

Contexte.
La thèse d'exercice est l'une des bases de la reconnaissance universitaire. Elle est la pierre angulaire de la recherche et confère une légitimité à la discipline. L'objectif de notre travail est de décrire le type de thèses soutenues par les internes de médecine générale à Lyon de 2008 à 2010 et d'en évaluer la pertinence vis-à-vis de la discipline médecine générale.

Méthode.
Analyse du résumé des thèses soutenues par les internes de médecine générale entre 2008 et 2010 selon une grille standardisée. Cette grille a été élaborée à partir des données de la littérature et testée.
Elle analyse le domaine de recherche étudié, le problème de santé concerné, la méthodologie utilisée et l'environnement de l'étude. La spécialité du directeur de thèse est également répertoriée. Les informations recueillies ont été colligées sur une base de données conçue pour l'étude.

Résultats.
305 résumés ont été analysés. 38,9% des thèses concerne la médecine générale. Un problème clinique est étudié dans la moitié des cas. L'approche qualitative représente un tiers des thèses pertinentes pour la recherche en médecine générale. L'enquête épidémiologique est la méthode la plus utilisée sur l'ensemble des thèses, mais les études prospectives sont rares. Le plus souvent, les thèses ne sont pas pertinentes pour la recherche en médecine générale parce que l'étude n'est pas réalisée dans le champ des soins primaires. La spécialité du directeur de thèse est un facteur déterminant dans le choix de la discipline médecine générale.

Notre analyse donne des pistes aux directeurs de thèse et aux internes pour orienter leur choix vers un sujet et des méthodologies utilisables en soins primaires. Notre étude confirme l'importance de la spécialité du directeur de thèse dans le choix du sujet et montre l'absolue nécessité de recruter et de former des MSU pour encadrer les étudiants.

A quoi peut servir le travail de thèse d''exercice dans une approche pédagogique par compétences en troisième cycle de médecine générale ?

Numéro: 207

Auteurs: J. Cittée,  J. Le Breton,  C. Dumay,  M. Medioni,  L. Compagnon,  V. Renard,  C. Attali
Email: jccittee@gmail.com

Thème.
Construire des compétences : quels outils ? Dans quels lieux.

Justification et contexte.
Jusqu'à la constitution récente de la filière universitaire de médecine générale, le travail de thèse est longtemps resté en dehors des priorités pédagogiques. Dans le nouveau contexte actuel, cette question se trouve posée avec plus d'acuité. La tendance pédagogique actuelle serait d'attribuer à la thèse de médecine l'objectif de renseigner sur la capacité de l'étudiant à réaliser un travail scientifique dans le champ de sa discipline. Cependant, dans une approche de certification des compétences, comment intégrer ce travail dans l'ensemble de la démarche pédagogique et quelles autres fonctions, plus en lien avec la fonction soignante, pourrait-on lui attribuer ?

Objectifs.
Modifier le programme d'enseignement facultaire en troisième cycle dans le but d'intégrer de façon cohérente le travail de production de la thèse.

Méthodes et moyens.
Un module de formation à la recherche documentaire initialement prévu en première année de troisième cycle a été restructuré afin de permettre un accompagnement longitudinal des étudiants - tout au long de leur formation - dans la production de leur thèse. Des ressources méthodologiques sont conférées au départ (en première et deuxième année) et simultanément, un accompagnement collectif de leur projet est effectué - élaboration, validation et finalisation - jusqu'en troisième année.

Résultats attendus.
Un module d'enseignement de 18h00 et 8 séances a été élaboré. Sa validation sobtient par la soutenance du travail préalablement validé par une cellule de thèse. On peut également espérer une réduction des délais pour la soutenance de la thèse.

Discussion et conclusion.
Dans ce nouveau cursus de préparation de la thèse cet accompagnement longitudinal mis en place, hormis les apprentissages méthodologiques suscités, devrait permettre de mieux travailler sur la problématisation à partir de questions issues de la pratique professionnelle et de mieux développer la réflexivité des étudiants sur leurs pratiques et postures soignantes.

Parcours de Thèses de Médecine générale

Numéro: 240

Auteurs: G. Ducos,    J.-L. Demeaux,  B. Gay
Email: gerad.ducos@u-bordeaux2.fr

Justification.
L'universalisation de la médecine générale augmente la demande et la réalisation de thèses dans le champ des soins primaires.  Pour garantir leur qualité, le DMG de Bordeaux a mis en place des processus d'aide et de validation de ces thèses.
               
Méthode.
Création au deuxième semestre 2011 d'un parcours thèse avec 4 structures complémentaires.
Une structure d'aide destinée aux étudiants : créneaux horaires programmés pour valider les thématiques, aider au choix du sujet , orienter vers un directeur de thèse, aider à la rédaction de la fiche de projet de thèse.
Une structure de validation des projets, à partir de la fiche de thèse : question de recherche en rapport avec les soins primaires ; méthodes et résultats attendus valides et contributifs ; directeur, rapporteur et jury de thèse conformes aux exigences du DMG et de l'université.
Une commission interne au DMG qui pourra  apporter une aide logistique et matérielle aux thèses ainsi validées.
Une commission élargie aux PU des autres spécialités, aux chefs de clinique et internes, se réunissant deux fois par an pour valider l'action du parcours thèse, évaluer les besoins en ressources et formations nécessaires, coordonner les actions avec les commissions recherche et pédagogie, favoriser la coopération avec les autres spécialités, donner un label de qualité aux thèses de médecine générale pour les  mettre en ligne sur un site dédié.

Résultats.
Le parcours thèse en est au début de son  fonctionnement. Plus de 60 étudiants  ont déjà participé aux réunions d'aide, les fiches de projet de thèse sont devenues un à priori à l'engagement des enseignants généralistes à la participation aux travaux et aux jurys de thèse, les commissions se mettent en route.

Conclusion.
L'amélioration de la qualité des thèses de médecine générale passe par une organisation rigoureuse d'aide et de validation des travaux sous la responsabilité des DMG.