A propos des MSU et des internes 

Vous êtes dans la rubrique "Productions pédagogiques"»"Communications orales"

Appropriation du paradigme d'apprentissage par les enseignants du DES. Des difficultés aux solutions.

Numéro : 100

Auteurs: W. Durieux,  J.-P. Joseph,  G. Ducos
Email: wildurieux@orange.fr

Justification.
Les 200 heures d'enseignement dit « théorique » du DES de médecine générale nécessitent pour des promotions de 200 internes de réaliser 9 fois la même séance d'enseignement sur 6 lieux géographiques différents (9 CPL). Trois types d'enseignements sont délivrés : les séances « thématisées », les séances d'analyse du port folio et les séances d'analyse de pratique. Une centaine d'enseignants différents interviennent.

Contexte de réalisation.
Du paradigme d'enseignement, on est passé au paradigme d'apprentissage. Reste que l'ensemble des enseignants généralistes ressentent des difficultés variées pour réaliser ces séances. Les internes reflètent des disparités dans leurs déroulés. L'appropriation et l'utilisation des RSCA (Récits de situation complexe authentiques) au centre de cet apprentissage par compétence s'en trouvent altérées.

Objectifs de réalisation.
Trouver les solutions pour aider les enseignants à maitriser les difficultés et faciliter l'appropriation de l'outil RSCA lors des séances d'enseignement.

Méthodes.
  • L'identification des difficultés principales résultent de travaux d'évaluation par des questionnaires aux internes, des réunions pédagogiques diverses regroupant les enseignants, des rencontres internes-enseignants.
  • Une réflexion, des propositions, la mise en place de solutions faites par les membres du DMG.

Résultats.
  • La constitution d'une commission pédagogique au sein du DMG
  • La mise en place d'une matinée pédagogique annuelle réunissant les chargés et attachés d'enseignement.
  • La réalisation à venir d'un thésaurus sur deux ans qui contiendra les objectifs pédagogiques des différentes utilisations des RSCA et les points clés.
  • La construction d'une trame des réunions annuelles d'organisation et de répartition des enseignements de chaque CPL.

Discussion.
La commission pédagogique, les nombreuses réunions sont-elles pertinentes ? Le thésaurus a-t-il des inconvénients ? Comment mesurer l'efficacité du dispositif mis en place ?

Conclusion.
L'harmonisation des séances d'enseignement théorique basées sur l'utilisation du RSCA, nécessite une structure pédagogique spécifique au sein du DMG, capable de réagir de manière efficace aux difficultés inhérentes à l'appropriation des nouveaux paradigmes

Création d''un outil pédagogique destiné à faire comprendre le paradigme d''apprentissage.

Numéro : 200

Auteurs : S. Chartier,  E. Ferrat,  L. Compagnon,  M. Djassibel,  V. Renard
Email: laurence.compagnon@yahoo.fr

Justification.
La formation des internes en médecine générale a pour but l'acquisition des compétences nécessaires à l'exercice du métier de médecin généraliste. Pour l'atteindre, la mise en place d'une pédagogie fondée sur le « paradigme d'apprentissage » est cohérente. Ce « paradigme d'apprentissage » diffère du paradigme d'enseignement utilisé dans deux premiers cycles des études médicales. Ce changement de pédagogie n'est pas sans poser problème, induisant des résistances individuelles. Du fait de la méconnaissance des règles du paradigme d'apprentissage, les enseignants et les étudiants tendent à rester ou à revenir en cas dobstacle dans la « logique d'enseignement », qui, est appropriée, ancrée et d'apparence légitime. Cela limite de fait la réalisation d'apprentissages et donc l'acquisition de compétences.

Contexte de réalisation.
Un outil à été réalisé et utilisé avec les étudiants en première année de D.E.S de MG ainsi qu'avec leurs tuteurs. Il est utilisé au cours d'un enseignement méthodologique.

Objectifs de réalisation.
Créer un outil simple et visuel, permettant aux enseignants et aux étudiants d'appréhender le « paradigme d'apprentissage » et de pouvoir s'y référer pour comprendre le sens des tâches demandées et notamment celui des travaux d'écriture clinique.

Moyens utilisés.
L'outil est un diaporama animé représentant visuellement le cycle de l'apprentissage expérientiel décrit par D. Kolb, enrichi d'une médiation de l'enseignant facilitateur des apprentissages. Il illustre ainsi la réalisation d'un apprentissage dans une logique de compétences.

Résultats espérés.
Une appropriation par les enseignants et les étudiants du fonctionnement du paradigme d'apprentissage et de fait une amélioration des apprentissages et des traces écrites qui en attestent élaborées par les étudiants (en cours d'évaluation).

Conclusion.
La bascule paradigmatique est une étape essentielle de l'approche par compétences visant à construire ces dernières au cours du D.E.S. Cet outil entend y contribuer.

Mon médecin traitant, généraliste et maître de stage des universités

Numéro : 126

Auteurs        : S. Hugé,    E. pallud,    J.-Y. Limeul
Email          : sandrine.huge@univ-rennes1.fr

Introduction.
La formation professionnelle ambulatoire des futurs spécialistes de médecine générale est assurée par des médecins généralistes, agréés en tant que maître de stage des universités (MSU). Si le ressenti des étudiants et des maîtres de stage sur les stages ambulatoires et sur le triangle inter-médecin-patient ont été étudiés, l'impact du statut de MSU sur la patientèle reste peu connu. L'objectif de cette étude était d'évaluer l'impact du statut de MSU sur l'image que les patients ont de leur médecin généraliste.

Méthode.
Etude qualitative transversale interprétative multicentrique (5 cabinets diversifiés selon des critères de lieu, de taille, dâge du médecin, de durée dinstallation) par 21 entretiens semi-directifs auprès de personnes ayant un médecin traitant MSU et consultant le jour choisi pour recruter. La saturation a été obtenue au bout de 19 entretiens. Une analyse manuelle thématique puis axiale a été réalisée et triangulée entre 2 chercheurs.

Résultats et discussion.
Le statut de MSU est ressenti de façon positive par tous les patients. C'est un atout pour l'étudiant mais également pour le patient qui dit bénéficier d'un deuxième regard et de l'échange entre le médecin et l'étudiant. Le statut est valorisant pour leur médecin car gage de compétences et de qualités particulières (écoute, pédagogie, relation centrée sur le patient?), reconnues par les instances officielles et labellisées. L'acceptabilité de la présence d'un étudiant est forte, ne dépend pas de la durée de la relation médecin-patient, ni de la durée de la maîtrise de stage mais est liée à la qualité de l'information apportée au médecin sur la maîtrise de stage.

Conclusion.
Cette valorisation auprès des patients de l'image du médecin MSU pourrait rassurer les praticiens qui hésiteraient à le devenir par crainte de la réaction de leur patientèle.

La formation des maîtres de stage dans le service de santé des armées (SSA)

Numéro : 59

Auteurs        : C.Attali,  L. Papillault
Email          : papdeschar@yahoo.fr

Élément incontournable d'un encadrement de qualité dun interne de médecine générale, la formation des maîtres de stage est une nécessité au-delà du cadre légal. Avec la mise en place du DES de médecine générale et la maquette de ses 6 semestres dont deux chez le praticien (en y incluant le SASPAS), le service de santé a fait le choix de proposer à 100% de ses internes de médecine générale (IMG) un stage chez le praticien au troisième semestre (niveau 1) et un SASPAS au 6ème semestre (niveau 2). Afin de garantir un encadrement pédagogique de qualité, tous les maîtres de stage volontaires, praticiens généralistes militaires, sont formés initialement à l'Ecole du Val de Grâce. Une formation continue est proposée tous les trois ans. L'objectif du SSA est de former 100% des maîtres de stage, volontaires, à l'accueil et à l'encadrement dun IMG en stage de niveau 1 et de niveau 2 (formation initiale et formation continue).
En 5 ans, plus de 350 maîtres de stage du SSA ont été formés soit 50% des praticiens exerçant en « cabinet » médical des armées. Une des journées de formation est dispensée par des professeurs de médecine générale associés à des généralistes enseignants militaires. La mise en place d'une journée de formation continue annuelle abordant la thématique « direction de thèse, lecture critique d'article et rédaction d'articles médicaux? » est réalisée depuis 2009.

Conclusion.
Le SSA a pris en compte les nouvelles exigences du DES de MG en formant plus de 50% de ses médecins généralistes volontaires exerçant en centre médical des armées à la maîtrise de stage de niveau 1 ou 2. 100% des IMG du SSA font un stage de niveau 1 et 2 chez le praticien.

La maîtrise de stage... un moyen de valoriser l'exercice professionnel du médecin généraliste ?

Numéro: 131

Auteurs : E.-M.  Vivot,    P. Di Patrizio,    M. Batt,    M. Ceglia
Email: emvivot@aliceadsl.fr

Face à une profession en souffrance et à une réelle crise des vocations, la maîtrise de stage peut-elle contribuer à valoriser l''exercice professionnel et améliorer la qualité de vie du médecin généraliste ? Le point de vue des patients et des internes ayant déjà été recueilli, nous nous sommes intéressés aux maîtres de stage et à l''impact de l''enseignement sur leur qualité de vie. Notre étude qualitative, réalisée à l''aide de la méthode du « focus group », a été appliquée à des médecins généralistes de Lorraine : deux groupes de maîtres de stage et deux groupes de non-maîtres de stage.
Chaque groupe a été soumis à un entretien, conduit de manière semi directive, par un animateur confirmé. Nous avons utilisé plusieurs méthodes d''analyse, afin d''augmenter la reproductibilité et la validité des résultats : une analyse discursive thématique manuelle, confortée par une analyse discursive thématique informatisée grâce au logiciel Nvivo ; une analyse des connecteurs discursifs et une analyse clinique focalisée sur les participants. Notre analyse comparative des discours indique que la maîtrise de stage est associée à un perfectionnement professionnel, en luttant contre l''appauvrissement des connaissances et en offrant les bénéfices du travail en collaboration.

Cette rencontre professionnelle semble générer également un sentiment d''accomplissement personnel par la valorisation, la reconnaissance et le plaisir au travail. Elle pourrait même limiter le retentissement des difficultés professionnelles sur la vie privée. Sans en être cependant l''unique facteur, la maîtrise de stage apparaît comme un moyen de valorisation de l''exercice professionnel et de la qualité de vie du médecin généraliste qui devrait être mis en avant dans le recrutement de nouveaux maîtres de stage.